Pourquoi certains professionnels font la différence dans la vente?

projetDans mon quartier existent plusieurs librairies où l’on vend de fournitures de bureau. Une fois par mois (minimum !) je suis obligée d’en choisir une et de m’y rendre pour acheter des stylos bics, du papier à écrire, ou autre fournitures de bureau. Mais moi je fais ma petite halte toujours au même établissement.

Pourquoi pensez-vous que je dépense mon argent toujours au même endroit, alors que dans mon quartier il existe deux autres établissements ?

Pour le côté pratique, parce que je choisis toujours la librairie la plus près de chez moi ? Certainement pas ! Plus des services ? Non plus. En raison des meilleurs prix ? Oui, cela pourrait être une des raisons mais ce n’est pas la seule.

En fait, c’est à cause d’une employée. Pourquoi une employée ? Qu’est-ce que cette personne a-t-elle de plus à m’offrir ? Elle souhaite être agréable avec ses clients et faire son travail correctement. On voit bien que cette dame aime bien son travail.

Un jour en début d’après-midi, j’y ai fait ma halte habituelle pour m’acheter le nécessaire. Et la vendeuse souriante, comme d’habitude me met de bonne humeur. Curieuse de nature comme je suis, je commence à poser des questions sur son employeur. Je commence à lui parler de mon nouveau site et de mon projet sur la Roumanie. Je lui demande si son employeur ne serait-il pas intéressé de présenter et faire connaître son entreprise. À l’instant même la vendeuse prend le téléphone et compose le numéro de son patron. Le sourire aux lèvres elle lui parle de moi et lui dit qu’une cliente souhaite lui parler. Puis elle me passe le combiné afin que je lui explique moi-même le projet.

C’est ainsi que j’ai fait la connaissance de Adrian RAILEANU, le Directeur Général de deux entreprises, cette « librairie » (Astral Group – un copy-shop d’Arad) et ADIVA Impex – services de distribution aux entreprise.

Sur mon site Roomanies.com j’ai publié son témoignage sur les difficultés que peut rencontrer un chef d’entreprise qui souhaiterait développer un projet en Roumanie. Cliquez sur le lien suivant pour découvrir son témoignage ! Les difficultés que peut rencontrer un entrepreneur en Roumanie. 

Pourquoi avoir rédigé cet article ?

Pour deux raisons :

La première, …parce que beaucoup d’employés (et plus particulièrement les vendeurs et les fonctionnaires) adoptent très souvent une attitude désintéressée voire désagréable face aux clients. Pas de courtoisie, pas de contact visuel, pas d’accueil agréable, comme si je leur avais cause une quelconque nuisance.

Je ne sais pas vous, mais moi je vois dans cette attitude un moyen de vous rabaisser et de vous ridiculiser. Et ce n’est pas du tout normal d’adopter une telle attitude face aux clients.

Ehhoohhh… vous celui derrière le comptoir, les clients vous permettent de vous habiller et de vous nourrir, de vous acheter des belles choses et de passer de belles vacances. Arrêtez de vous montrer désagréables, supérieurs et injurieux à l’égard de vos clients. Si vous n’aimez pas votre travail, changez-en !

accueil clients

Il ne s’agit pas de vous comporter en lèche-bottes, je déteste cela. Il s’agit simplement de se montrer sympathique et accueillant.  

La deuxième, …beaucoup de managers et de chefs d’entreprise adoptent au nom du professionnalisme une posture abstraite et distante. Pourtant l’élément humain est primordial dans les affaires.

Vu son agenda toujours chargé, Adrian RAILEANU aurait pu refuser de se mettre à disposition d’un tout petit client comme moi. Ou il aurait pu dire « envoyez-moi un mail »,  voire dire à son employée « qu’elle appelle ma secrétaire ! ». Mais non, il s’est littéralement mis à disposition de son client. Et cet accueil m’a vraiment agréablement surpris et il fallait que j’en parle…

Petit exercice de réflexion rapide :

Imaginez trois manières d’en faire plus pour vos clients.

Tous les succès à vous !

Mary

P.S. Grand merci à Aphadolie, le créateur du blog https://aphadolie.com/, pour avoir vérifié et corrigé mes fautes d’orthographe en français.

Recherche de volontaires pour plusieurs exercices d’analyse de personnalité sur les sens dominant

générer des nouvelles idées

Selon Nicolas Boothman, expert en communication, plus de la moitié de notre communication ne passe pas par les mots, mais par les gestes, l’apparence et le ton de la voix.

J’ai déjà publié sur ce blog 3 exercices de personnalité dans lesquels je concentre plutôt mon attention sur les messages, c’est-à-dire, les mots utilisés par mes volontaires pour communiquer avec leurs lecteurs.

Cliquez sur les liens suivants pour re/faire, les exercices et/ou re/lire les conclusions de ces études.

  1. Introduction et règles du jeu : Êtes-vous visuel, auditif ou kinesthésique?
  2. Exercice : Quel est le sens dominant de Marina ? – Conclusions : Comment repérer un visuel?
  1. Exercice : Quel est le sens dominant de Pat? – Conclusions : Comment repérer un kinesthésique?
  2. Exercice : Quel est le sens dominant de Michèle? – Conclusions : Comment repérer un auditif?

Les principes présentes dans les livres « Tout se joue en moins de 2 minutes » et « Convaincre en moins de 2 minutes« , de Nicholas Boothman, m’ont beaucoup inspirée. C’est grâce à ces lectures que j’ai appris que chacun d’entre nous possède des « outils » précieux avec lesquels on peut créer une bonne impression, établir la confiance, motiver et influencer. Ces outils sont notre visage, notre corps, notre voix, notre attitude et nos messages.

Ces livres m’ont appris comment utiliser ces outils pour améliorer mes performances autant dans ma vie privée que dans un cadre professionnel hyper-compétitif.

Si le sujet vous intéresse cliquez sur les images suivantes pour commander ces livres chez Amazon !

sans-titreconvaincre

Mes prochaines analyses

Pour comprendre parfaitement les idées présentes dans ces livres j’ai décidé de pousser mes analyses plus loin. Je recherche donc des volontaires pour mes prochaines analyses de personnalité sur le sens dominant.

But des exercices ?

Tester et appliquer les principes présentés dans ces livres.

Objectifs ?

Étudier les mots, les gestes, l’apparence et le ton de la voix des volontaires.

Règles du jeu :

  1. Dans un souci de transparence totale, les volontaires sont priés de donner leur accord par écrit sur mon blog (le cas échéant, sur LinkedIn, Facebook et Twitter), pour pouvoir réaliser l’analyse de leur personnalité
  2. Pour la réussite de ces études, les volontaires sont également priés de :
  • Soit, me fournir une vidéo, me permettant d’analyser les mots, les gestes, l’apparence et le ton de la voix, et dans laquelle le volontaire est l’acteur principal de la vidéo
  • Soit, accepter mon invitation de réaliser un entretien par Skype, qui me permettra d’analyser les gestes, les mots, l’apparence et le ton de sa voix.

Note : les vidéos seront publiées et soumises à une analyse collective, sur mon blog, LinkedIn, Facebook et Twitter!

Les résultats de l’analyse collective ainsi que mes conclusions seront ensuite publiés sur mon blog.

À toutes celles et à tous ceux qui souhaitent m’aider à réaliser ce projet, Grand Merci !

RDV aux commentaires !

Excellente journée à toutes et à tous,

Mari

Exercice : apprendre à créer des pitchs irrésistibles – Le pitch Pixar suite

2017-16-3--03-41-31

Chers lecteurs,

Je suis ravie de vous présenter aujourd’hui un chef d’entreprise que je ne connais guère, mais qui :

  • a lu mon article intitulé « Exercice : apprendre à créer des pitchs irrésistibles »
  • qui a rempli le cadre présenté dans cet article, c’est –à –dire, le cadre :

    „Il était une fois……….. Chaque jour……………..Puis un jour……………À cause de cela…………C’est pourquoi………..Jusqu’à ce qu’enfin…………….. „

  • et qui a eu le courage de présenter le résultat de son exercice sur le blog de l’entreprise qu’il dirige depuis plus de 8 ans.

Qui est ce Monsieur ?

Son nom est Andrew Betts, il est ingénieur-consultant-coach et son entreprise „ICONDA Solutions », est spécialisée dans la communication « Business-to-Business ».

Initialement Monsieur Betts, m’a contactée par mail la semaine dernière pour me dire qu’il a beaucoup aimé l’exercice « il était une fois … » et qu’il a rempli le cadre.

Curieuse comme je suis, je me suis rendue sur son site pour voir le résultat. C’est alors, que j’ai réalisé que mes lecteurs pourraient être intéressés par la lecture d’un autre exemple de « pitch irrésistible ».

2017-16-3--04-06-23

Vous me connaissez déjà assez bien pour dire que je partage sur ce blog tout ce que je trouve d’intéressant sur la toile. Un seul problème se posait à moi dans le « processus reblog  publication ». L’article de Monsieur Betts, était rédigé en anglais. Clic sur le lien suivant pour lire l’exercice en anglais réalisé par Monsieur Betts  : Blog ICONDA Solutions

Je tiens donc à remercier Monsieur Betts, pour deux choses :

  • La première, d’avoir transformé cet exercice en réalité.
  • La deuxième, d’avoir effectué la traduction de son texte en français pour pouvoir la partager sur mon blog.

Curieux de connaître le résultat de son exercice ?

Le voici !

ICONDA Solutions - IMAGE

Source : ICONDA Solutions

SAGEst-ce?

Il était une fois un gourou de la vente qui s’adressait à ses confrères en attirant leur attention sur les effets d’internet sur leur profession. « Vos clients », prévenait-il, « connaissent tout de vos produits avant même de vous rencontrer »…

Et chaque jour, il voyageait aux quatre coins du monde, transmettant cette sagesse (SAGest-ce?) à de nouveaux auditoires.

Et chaque jour, pour ne pas paraître ignorants ou stupides, les gens applaudissaient à l’écoute de ses sages mots.

Puis, un jour, un jeune ingénieur – ne connaissant rien à la vente et inconscient de la réputation du gourou – dit à voix haute : « Oui, c’est vrai, j’ai lu ça sur l’internet! »

Des murmures embarrassés remplirent la salle. L’entourage du gourou commença à grimacer bizarrement, émettant des phrases incohérentes.

Mais la foule avait bien entendu l’ingénieur. « Vous avez entendu? La voix de l’innocence dit vrai! Ce gourou oublie que nous, ses clients, regardons internet aussi! »

À cause de cela, et depuis ce fameux jour, le gourou fit très attention à s’appliquer à lui-même les leçons qu’il prodiguait aux autres.

Jusqu’à ce qu’enfin il se rende compte que, même si ses connaissances n’étaient pas toujours originales, il avait un réel talent pour capter la sagesse existante et la transmettre, de telle sorte que de très nombreuses personnes arrivent à l’appliquer (même sous pression ou fort occupées) et ainsi à atteindre les objectifs qu’elles visaient depuis bien longtemps…

 

En remerciant Mari de Valise de Calibre pour son blog recent et aussi Hans Christian Andersen pour un bon vieux conte: The Emperor’s New Clothes. Voir aussi la page blog d’ICONDA., Andrew Betts, ICONDA Solutions

Clic sur les liens suivants pour lire également cette publication sur LinkedIn  «SAGEst-ce ?» (version française) et «WISdumb » ( version en anglais).

Je conclue cet article avec une citation, qui à mon sens, correspond parfaitement au sujet traité dans ce billet.

«  Ce que l’on sait, ne suffit pas à produire le succès, il faut aussi l’appliquer ! », d’un ami.

Et vous, les amis, qu’en pensez-vous de tout ce qui a été dit dans cet article ?

Exercice : apprendre à créer des pitchs irrésistibles ?

2017-18-2-23-20-51

Il était une fois une crise économique qui menaçait de nombreux secteurs d’activité, de nombreuses fonctions et de nombreux métiers.

La compétition et la concurrence dans tous les secteurs étant abondantes et le marché brutal, chaque jour des milliers de gens se sentaient épuisés, mal à l’aise voire méfiants, parce qu’ils se faisaient beaucoup de soucis pour leur avenir.

Et chaque jour une distance humaine de plus en plus grande s’installait.

Puis un jour tout changea, parce que certains avaient décidé de réduire cette distance ainsi que les différences qui les séparaient des autres.

À cause de cela, ces personnes décidèrent de se former sérieusement aux nouvelles techniques de communication, de management et autres, pour apprendre à connaître et à comprendre les autres. 

C’est pourquoi il leur a fallu acquérir de nouvelles compétences, adopter une attitude un peu plus positive, être curieux, s’ouvrir au monde pour finalement améliorer leurs performances.

Jusqu’à ce qu’enfin, tout le monde ait compris qu’ainsi faisant les résultats seraient avantageux pour tous et que la connaissance de ces détails leur donnerait un avantage concurrentiel crucial.

« Il était une fois……….. Chaque jour……………..Puis un jour……………À cause de cela…………C’est pourquoi………..Jusqu’à ce qu’enfin…………….. », ces six phrases successives ne sont qu’un cadre, un nouveau modèle de pitch que certains experts estiment « irrésistible ».

2017-18-2-23-57-19

Le pitch, c’est quoi?

Cliquez sur cette phrase pour le découvrir!

Pourquoi avoir rédigé un tel pitch ?

Parce que tous les jours managers, employés, partenaires, collaborateurs, associés, tentent d’établir la confiance, influencer et persuader, mais souvent en vain.

Pourquoi est-ce aussi difficile ?

Parce que souvent, malgré le fait que nous parlons la même langue, nous ne parlons pas « le langage de l’autre » et donc notre message ne lui parvient pas immédiatement.

Il faut dire aussi que souvent, les messages que nous voulons transmettre à notre auditoire ne répondent pas aux priorités des intéressés.

Comment faire alors ?

Je n’ai pas des recettes miracles ! Juste quelques recommandations tirées de mon expérience personnelle ou que j’ai découvert dans les divers livres que j’ai lus. Et si parfois je mets des liens vers des livres chez Amazon, ce n’est pas pour vous inciter à acheter des livres inutiles (ce dont on m’accuse souvent, ce dernier temps, certains lecteurs de passage sur mon blog), mais pour aider, et pour faire avancer les choses.

Pour que les consommateurs et les clients se fassent entendre et que les chefs d’entreprise s’interrogent.

Pour que les collaborateurs prennent conscience de difficultés du monde professionnel et que les associés apprennent à se faire confiance.

Pour que les chômeurs apprennent à se reconstruire et que les managers apprennent à inspirer les autres.

Et en fin de compte pour qu’on me comprenne moi, et que je comprenne les autres.

Parce qu’ensemble on peut découvrir des expériences, les partager, apprendre et évoluer. Ensemble ! Et je compte sur votre aide !

Exercice

Alors, « Il était une fois……….. Chaque jour……………..Puis un jour…………….À cause de cela…………C’est pourquoi………..Jusqu’à ce qu’enfin…………….. ».

Si ce cadre vous plaît, à vous le tour ! Faites l’exercice de remplir les espaces libres de ce cadre. Résumez votre activité professionnelle, votre prochain livre, le but de votre blog, votre lettre de motivation, la stratégie de votre entreprise…

« Il était une fois……….. Chaque jour……………..Puis un jour…………….À cause de cela…………C’est pourquoi………..Jusqu’à ce qu’enfin…………….. »

Et lisez ce livre  : « Vous êtes vendeur, le saviez-vous? »,  de Daniel Pink .

Ce livre paru en France en 2013 est à mon sens lui aussi excellent ! Son auteur, Daniel Pink fait partie du prestigieux Thinkers 50, le classement mondial des penseurs les plus influents en Business.

Tout comme les autres livres que j’ai recommandés sur ce blog, celui-ci est lui aussi très utile, vraiment ! On y trouve des précieux conseils et de nombreux exercices. Il vous expliquera l’importance d’une attitude positive. Il vous expliquera comment créer des pitchs irrésistibles. Il vous montera comment improviser et servir. Il vous apprendra comment persuader, convaincre et influencer.

Cliquez sur la photo ci-dessous pour vous le procurer !

En français!

sans-titre

ou en anglais!

2

À votre avis mon pitch est-il irrésistible?

P.S. 1 : Grand merci à Pat pour sa contribution à cet article!

P.S. 2 :  Je rédige des articles gratuits sur ce blog depuis près d’un an maintenant. Pour réaliser cet exercice j’ai investi du temps et de l’argent en bouquins ; cet exercice m’a aussi coûté beaucoup d’efforts. Si vous appréciez le contenu de cet article et si vous voulez m’aider à continuer ce projet, cliquez sur le lien suivant pour me faire un don de 1, 2, 3 euros sur Paypal :paypal.me/Lavalisedecalibre

Grand merci de votre aide !

Pourquoi détestez-vous les appels de démarchage?

au-telephone

« Assez souvent il arrive que mon portable sonne à l’heure du déjeuner. Je prends mon portable. Je regarde le numéro. C’est sans doute un appel de démarchage, mais je décide quand même de prendre l’appel.

La conversation débute :

–          Madame Unetelle ?

–          Oui, c’est bien moi !

–          Je m’appelle Christian Letel. Je travaille pour l’entreprise Latelle. Avez-vous cinq minutes à m’accorder ?

–          De quoi s’agit-il ?

–          Je représente l’entreprise Latelle ; une société américaine créée en 19XX. Nous sommes le leader incontesté sur le marché des assurances. Avec des bureaux dans plus de X cents pays et un chiffre d’affaires de plus de X milliards de dollars, Latelle vous offre des services des assurances et des solutions à long terme qui vous accompagneront tout au long de votre développement…

–          …. (je commence sérieusement à m’ennuyer, mais il continue son discours !)

–          Latelle s’appuie sur l’expérience et le savoir-faire de ses  X cent mille salariés ainsi que sur son réseau de plus de X mille partenaires dans le monde, pour offrir le meilleur rapport qualité-prix…

–           …(mais moi je suis déjà complétement ailleurs !)

J’aurais pu lui raccrocher au nez tout de suite. Ou, j’aurais pu immédiatement l’interrompre pour mettre fin à ce baratin inutile. Mais comme je suis du genre à voir plutôt le bon côté des choses, je décide de poursuivre, juste pour voir combien de temps cela va durer. Finalement, qui sait, peut-être aurait-il quelque chose d’intéressant à me dire ? Qui sait aurait-il également une stratégie ?

–          Pour nos chers clients, dit-il, nous nous engageons à offrir des produits et des services toujours à la pointe des évolutions légales…

–           … (bla bla bla, me dis-je pour m’occuper !)

Et ainsi, continuait –il son fascinant discours. Durant, je ne sais pas, trois ou quatre minutes environ, (minutes qui m’ont semblé une éternité !), je n’ai pas eu la possibilité de placer un seul mot. C’était comme s’il récitait un interminable poème, laid et ennuyeux. Sa voix était rapide et grave. Le ton de sa voix me faisait croire qu’il était stressé. Comme s’il voulait en finir avec son speech un fois pour toutes.

Mais ce monsieur, est complètement à côté de la plaque, me dis-je ! Tout ce qu’il dit, c’est notre entreprise ceci, notre entreprise cela. Que des louanges ! Encore et encore !

Ce n’est pas pour me plaindre, ni pour critiquer les discours des vendeurs que j’ai rédigé cet article. Vraiment ! Mais pourquoi devrais-je m’intéresser au nombre de salariés, de partenaires ou au chiffre d’affaires d’une entreprise dont je n’ai jamais entendu parler ? Puis, que cette formidable entreprise est le leader incontesté du marché des assurances, moi, je m’en fiche complètement.

Épuisée par son discours, je décide enfin de l’interrompre.

–          Jolie poésie, lui dis-je ! (Je n’en supportais pas plus !)

Bouleversé, le vendeur s’arrête.

–          Pardon ?

–          Vous m’avez parfaitement entendue ! Joli récit ! Mais, moi,  qu’est-ce que je peux en tirer de tout cela ?  Savez-vous que je n’ai retenu que 1 ou 2 % de tout ce que vous venez d’énoncer?

C’est là seulement, qu’une vraie conversation a commencé. J’ai compris finalement qu’il voulait me vendre (sur le champ !) une assurance, mais moi, je n’étais préoccupée que par une chose : raccrocher et passer à autre chose.

Voilà pourquoi beaucoup de démarchages téléphoniques échouent !

Le savent-ils, ces vendeurs, que durant leur discours, j’ai l’impression que l’on m’ignore ? D’être là, au bout du fil, mais sans avoir la possibilité de m’impliquer ? De plus, écouter un discours sur un sujet qui ne m’intéresse guère ?

au-telephone-2

Plus encore, est-il possible que ce monsieur, ne voie au bout du fil qu’un chèque éventuel ?  Rassurez-moi, il ne peut pas avoir conclu que je n’étais qu’un billet de banque pour lui ! Si ?

Cette histoire tirée de mon expérience personnelle illustre parfaitement une vente ratée.

Pourquoi ce vendeur a-t-il raté son coup avec moi ?

Parce que :

« Les gens  ont besoin d’une bonne raison pour décider d’agir », Nicholas Boothman

Selon le même auteur, nous sommes responsables à 100% du succès ou de l’échec de nos tentatives de communication.

À mon avis, de nos jours nous n’avons nullement besoin d’un vendeur, ni de quelqu’un pour nous dire quoi faire.Si je veux une assurance, aujourd’hui je peux aller en ligne et consulter toutes les offres.

Le vendeur aurait pu agir comme un conseiller, c’est-à-dire commencer son discours par une question susceptible d’éveiller mon intérêt. Il aurait eu beaucoup plus de chances de me persuader s’il s’était vraiment intéressé à moi et aux problèmes qu’il pourrait résoudre. Il aurait pu commencer par me demander des références.  

Quelles ont  été ses erreurs ?

À mon avis, il a cherché de me vendre son truc immédiatement. Mais moi, j’ai besoin d’analyser son offre, j’ai besoin de réfléchir avant d’agir.

Il n’a pas essayé de me comprendre, ni de trouver des points communs.

Selon Boothman, les personnes de succès  sont celles qui apprennent à connaître et à comprendre le plus grand nombre de gens au sein de leur entreprise, de leur secteur d’activité ou de leur métier.  Et, moi, je suis entièrement d’accord avec lui !

Les thèmes abordés dans cet article – comprendre les autres, savoir communiquer pour ensuite persuader, ont fait l’objet de plusieurs ouvrages. Voici mes préférés :

  •  « Tout se joue en moins de deux minutes »,  de Nicholas BOOTHMAN
  • « Convaincre en moins de deux minutes », de Nicholas BOOTHMAN

À mon avis, vendeurs, managers, associes, partenaires, collaborateurs, journalistes, blogueurs, employés, chômeurs, tout le monde devrait lire ces livres.

Ces livres ont été pour moi une aide précieuse. Dans ces ouvrages l’auteur explique les quatre étapes essentielles, nécessaires pour mieux communiquer, persuader et se faire apprécier rapidement : l’attitude, la synchronisation,  la conversation et le sens dominant.

Si le sujet vous intéresse, à mon avis, la lecture de ces livres vous aidera à mieux comprendre et à faire avancer les choses. Je suis également persuadée que cette lecture vous épargnera des heures voir des années d’efforts inutiles.

Sérieusement, vous devez les lire. Ils sont bourrés de conseils et d’exercices.

 Cliquez sur les images ci-dessous pour vous les procurer tout de suite ! »

sans-titre

convaincre-en-moins-de-2-minutes

Pourquoi détestez-vous les appels de démarchage?

P.S. Merci à Pat pour sa contribution à cet article!

Comment repérer un auditif

01

Il y a quelques jours j’ai publié sur ce blog un nouvel exercice sur le sens dominant. Cliquez sur ces mots si vous avez loupé l’article « Exercice : quel est le sens dominant de Michèle »!

Pourquoi repérer le sens dominant d’une personne? Pour se faire apprécier, motiver et persuader.

Nous avons vu précédemment « Comment repérer un visuel » et « Comment repérer un kinesthésique » . Voyons maintenant comment repérer un auditif!

Étude de cas

Exercice : quel est le sens dominant de Michèle – suite

Selon moi (et je me base sur les travaux des spécialistes), Michèle la créatrice du blog « L’œil buissonnier » est plutôt auditive.

Pourquoi est-elle plutôt auditive?

Parce que :

  • sur son blog elle parle souvent des sons émis par les choses
  • elle possède une voix douce engageante
  • sa garde-robe est principalement constitué des vêtements plutôt décontractés, mais toujours adaptés aux situations qui se présentent
  • et parce qu’elle est vraiment douée pour les mots

Des preuves?

« Des rayons de soleil viennent cogner à la fenêtre mais je ne les trouve pas assez francs pour leur ouvrir… »

Qu’en dites-vous de cette phrase? Elle est douée, n’est-ce pas? Moi, je suis complétement séduite! Et je ne suis pas la seule, puisqu’elle a déjà charmé son éditeur trois fois de suite. Elle a déjà publié trois recueils de poésie : A l’abri des mots, Mots en semailles et L’âme et la Plume.

Si vous faites l’analyse de ses écrits vous constaterez qu’elle se sert assez souvent de son ouïe pour analyser, interpréter et expliquer son monde. La preuve c’est par ici et par ici .

Voici une liste de termes et d’expressions qui reviennent souvent dans ses écrits :

  • taire
  • mots
  • silence
  • souffler
  • histoire
  • je dois dire
  • le vent s’en charge
  • j’arrête ici mes bavardage

« La nuit est terminée. J’aime ce silence… Pas un mot… Pas un bruit… Pas un cri☺« , son commentaire sur mon blog

 » J’essaie de décoder ta première interrogation 🙂 y a-t-il un message secret? « , commentaire sur son blog

Voyez-vous la différence dans le choix de ses mots?

Comment repérer un auditif?

auditif-jpeg2

Les personnes de type auditif, comme Michèle adorent converser, apprécient les mots, et répondent émotionnellement à la qualité du son. Les auditifs ont, en général, un mode de pensée audacieux, ils ont un don pour s’exprimer et peuvent être très persuasifs.

Faites donc attention à ce que vous dites et comment vous le dites. Leur truc à eux : le ton de la voix ou la tournure des phrases à l’écrit, des petits détails qui font toute la différence.

Selon les experts un auditif utilise souvent des mots tels que :

Annoncer

Appeler

Articuler

Bavardage

Bien informé

Bouche bée

Bruyant

Calme

Citer

Carillonner

Compte rendu

Mot pour mot

Note

Rumeur

Question

Sans voix

Strident

Ton

Silence

Conversation

Crier

Débattre

Déclarer

Demander

Dire

Discuter

Proclamer

Remarquer

Écouter

Entendre

Être à l’écoute

Expression

Parler

S’exprimer

Franc (parler)

Gémir

Hurler

Harmoniser

Mentionner

Message codé

Préciser

Sourd

Voici également quelques phrases :

Je n’aimais pas le ton de sa voix

Ses paroles m’ont profondément blessé

C’est noté

Je faisais juste une remarque

J’ai déjà entendu ça quelque part

Vous m’avez accordé votre attention

Exercice : Identifiez le ou les auditif(s) de la vidéo suivante

Pour pouvoir reconnaître le sens dominant des autres, il va falloir leur prêter une grande attention!

Faites l’exercice de repérer les phrases et les mots auditifs utilisés dans le débat suivant.

Il s’agit d’un débat, que je trouve particulièrement intéressant. Cette fois, c’est sur « Le portage salarial : une solution au chômage des seniors et des jeunes ? »

Qu’en pensez-vous? Qui est l’auditif ou qui sont les auditifs dans cette « histoire »?

Attention : Personne n’est complètement auditif!

Mari

P.S.1 : Repérer le sens dominant avec lequel une personne analyse, interprète et explique son monde est un exercice difficile mais très utile lorsque nous voulons persuader nos interlocuteurs.

Comme disait Michèle dans son commentaire « pour quelqu’un qui découvre, c’est coton« .  Et si parfois, nous nous trompons de « partition » c’est parce que nous n’avons pas en notre possession les éléments qui nous permettraient d’avoir une vision claire de la situation.

C’est pourquoi je tiens à remercier tous ceux qui ont eu le courage de participer à  ce débat et de donner leur avis : votre précieuse contribution nous a été très utile et j’apprécie beaucoup. Grand merci à toutes et à tous pour vos gentils commentaires!

P.S.2 : Petite question à Michèle. « Alors Michèle, qu’en dites-vous? Êtes-vous ou pas auditive? »

Merci infiniment Michèle!  

P.S. 3 :  Je rédige des articles gratuits sur ce blog depuis près d’un an maintenant. Pour réaliser cet exercice j’ai investi du temps et de l’argent en bouquins ; cet exercice m’a aussi coûté beaucoup d’efforts. Si vous appréciez le contenu de cet article et si vous voulez m’aider à continuer ce projet, cliquez sur le lien suivant pour me faire un don de 1, 2, 3 euros sur Paypal :paypal.me/Lavalisedecalibre

Grand merci de votre aide !

 

 

 

 

 

 

Exercice : quel est le sens dominant de Michèle?

la vue le toucher l'ouÏeAinsi que nous l’avons vu dans l’article « Êtes-vous visuel, auditif ou kinesthésique? », repérer le sens dominant d’une personne est un exercice très utile. Cet exercice nous aide non seulement à nous faire apprécier, mais aussi à motiver ou à persuader nos interlocuteurs.

Des chefs d’entreprise, des associes en affaire, des managers, des journalistes, des écrivains, des poètes, des bloggeurs, des employés, des étudiants, des chômeurs s’y intéressent!

Si vous ne connaissez pas la technique de communication du sens dominant, restez connectés! Je mettrai bientôt en ligne des exemples de persuasion et de motivation très précis.

Jusque là, nous avons vu que :

Voyons maintenant quel est le sens dominant de Michèle!

Mais avant de passer à l’analyse de ses écrits, cliquez ici pour re/prendre conscience des différences entre les 3 groupes de personnes, c’est-à-dire, les visuels, les auditifs et les kinesthésiques.

Exercice :quel est le sens dominant de Michèle?

Le projet de Michèle

Michèle gère habituellement plusieurs projets. Nous nous intéresserons ici à son blog principal.

37

39

Cliquez ici pour en savoir plus sur son projet sur la poésie et la photographie!

Selon ses dires, Michèle possède une voix douce engageante et sa garde-robe est principalement constitué des vêtements plutôt décontractés, mais toujours adaptés aux situations qui se présentent.

Voici maintenant quelques indices sur sa façon d’analyser, d’interpréter et d’expliquer son monde :

22

Source : son blog – L’œil buissonnier

24
18
michele11
michele14
michele1
33
Quel est, à votre avis, le sens dominant de Michèle?
Agréable soirée à toutes et à tous!

Mari
P.S. Je veux remercier mon amie Michèle pour m’avoir permis de réaliser cet exercice. Votre travail est magnifique Michèle. C’est toujours un plaisir de vous lire! À très vite de l’autre côté!

Comment répondre aux critiques

débat

Que nous réussissons ou que nous échouons il y aura toujours des critiques! Pourquoi est-ce que j’en parle?

J’ai lu l’autre jour un article très intéressant sur le blog de Célestine. On y aborde le blogging, les écrivains, les consultants, les créateurs de contenu… On nous traitent de nuls, d’idiots… Lisez cet article : Le bougon! Vous verrez le genre de critiques et de rumeurs qui circulent à notre sujet. Des idées toutes faites, sur tout, sans avoir jamais vérifié…

Le monde du travail n’est pas différent. Lizes cet article pour voir ce que j’en pense sur la culture de certaines entreprises : Quelle est la culture de votre entreprise ? Est-ce qu’il y est difficile de distinguer les faux des vrais alliés ?

Beaucoup de personnes voient ce monde sous la forme d’une compétition. Pour l’avoir vécu moi-même, je peux vous dire que certaines industries débordent des « tueurs en série » sans état d’âme. On nous traite de manipulateurs inefficaces voire inutiles, malgré la réussite. Inutile de parler d’échecs. C’est bien une raison de plus, pour certains, de multiplier les attaques. Certains sont même prêtes à aller très loin dans leur comportement pour vous faire de l’ombre : des coups bas, des coups de poignard dans le dos, des mensonges, des manigances, des manipulations et tout sorte de comportements de cet acabit.

Si l’idée de se lancer dans un projet (lacer une entreprise, aller travailler dans une certaine industrie, lancer un blog…) commence à vous déprimer, ne vous laissez pas attrister!

Selon les experts en management, tous ceux qui se montrent irrespectueux à votre égard, c’est pour pallier un manque de confiance en soi, ou parce qu’ils ont peur. Parce que vous les effrayez et parce qu’ils sont jaloux.  Parce qu’ils vous envient et parce qu’ils ont peur de perdre leur place.

Un bon manager, selon les experts, à suffisamment de confiance en ses compétences pour ne pas devenir jaloux lorsque les autres réussissent. Un bon manager (et je vous rappelle que nous  sommes tous des managers !) c’est un homme intelligent, sur de lui qui peut  se montrer calme, détendu et confiant.

critique

Des gens de votre entourage vous jugeront!

Je me souviens d’une conférence que j’ai écouté récemment. Selon Bruno Lallement, quoi que nous faisions, on ne peut pas empêcher les gens à critiquer. La nature humaine est ainsi faite. Qu’il s’agit d’une réussite ou d’un échec, on doit être prêts à assumer tout cela.

Voici quelques phrases que je souhaite partager avec vous et qui sont restées figes dans mon esprit, suite à cette écoute  :

« Ce que vous critiquez vous le perdez! Dès que vous critiquez quelqu’un ou quelque chose vous perdez! …Détachez-vous de la masse! Cessez de penser petit! Cessez d’avoir une pensée restreinte. Cessez de vous renfermer dans des limites!… C’est une habitude très difficile de ne pas juger, parce que c’est une habitude. »

Je suis d’accord avec tout ce qui a été dit dans cette conférence.

Et j’ai envie d’ajouter ceci :

Ne tolérez plus ce genre de comportement! Soyez prêts à couper les mauvaises branches! Arrachez les mauvaises herbes et rejetez-les!

Il y aura toujours des personnes qui vont critiquer votre travail (ainsi que le mien).Moi, personnellement, je ne prête pas attention à ce genre de comportement que si les critiques viennent de la part d’une personne de bonne volonté que je respecte profondément et qui m’inspire. Vous savez le genre de personne qui me tire vers le haut et pas vers le bas. Le genre de personne qui inspire tous les autres.

J’aime ce que je fais et j’aime les autres : ceux qui réussissent et ceux qui échouent. Je sais que mon projet est nécessaire et utile. Toute personne à quelque chose d’intéressant à apporter. Par votre travail vous apportez un service au monde. Continuez!

Critiquer c’est facile! Réussir c’est difficile! Ne vous laissez pas impressionner par des personnes qui n’ont rien que des mots pour étayer leurs propos.

Si je me trompe parfois de partition ce n’est que temporaire. J’apprends, je teste, j’évalue. Nous avons besoin de faire cela pour évoluer. On peut pas évoluer si on prête attention aux critiques inutiles. C’est une perte de temps. On a mieux à faire, n’est-ce pas?

Les personnes qui critiquent (sans avoir des bonnes bases) adoptent une attitude négative. Mais pour rester créatif on a besoin d’une attitude positive. Coupez les branches mortes! Adopter une attitude positive, ne coute rien et rapporte beaucoup!

Lisez également cet article : Condamnation, confrontation, cynisme, sarcasme, dérision, étiquettes, ironie, attaque, blâme, rage, cris, injures, crise… ? Le livre audio qui y est présenté à changé ma vie!

Fondons nos dires et notre travail sur des interprétations et des analyses sérieuses! Traitons tous ceux qui nous entourent justement! Fabriquons une atmosphère positive! Ainsi faisant, tous ceux qui nous entourent feront de même. Si nous restons positifs, si nous ne critiquons pas les autres, c’est de nous que s’inspireront tous les autres. C’est nous qui donnons le ton!

Faites-vous entendre! Soyez celui qui inspire!

Je compte sur vous!

Mari

P.S. Merci à Célestine de m’avoir inspirée. Tu fais un excellent travail chère amie! J’ai hâte de te lire!

Comment reconnaître un kinesthésique ?

le toucher

Toute personne voit, toute personne entend, toute personne ressent, mais chacun d’entre nous interprète, analyse et expose une même réalité de façon différente.

Les spécialistes ont nommé cette façon d’interpréter le monde « le sens dominant »Cliquez sur ces mots si vous avez loupé l’introduction!

Nous avons vu précédemment comment repérer un visuel. Cliquez ici si vous avez manqué cet article!

Envie d’aller plus loin?

Étude de cas

Exercice – quel est le sens dominant de Pat? – suite

Toujours, sur base de travaux des spécialistes, selon moi, Pat, le créateur du blog Le Rimenaute, est plutôt kinesthésique. Sur son blog on trouve principalement de la poésie.

Ce qui est différent chez Pat, c’est que presque tous ses écrits sont accompagnés de notes d’introduction. Ces notes étaient, à mon avis, rédigées dans le but d’expliquer pour mieux se faire comprendre.

En ce qui concerne le choix de mots, je dois vous dire qu’il ne va pas sur quatre chemins, il parle sans ambages. Je ne vais rien exposer ici, mais je vous assure qu’il a le cran de toucher des sujets vraiment sensibles (n’est-ce pas Pat?). Si maintenant vous me demandez quelle est la raison pour laquelle je lui resterai toujours fidèle, la réponse est toute simple : par ses écrits il  me met de bonne humeur!

Après l’analyse de son blog, j’en déduis que Pat utilise souvent des mots qui se rapportent au corps et aux sensations.

Faites attention aux mots qu’il utilise régulièrement :

  • touché (r)
  • cœur (je parle, m’ouvrir)
  • amour
  • tirer
  • lié
  • te recouvrir de …neige
  • tu as creusé  un peu sur mon terrain
  • goûter tous les plaisirs que la vie peut donner
  • pat

C’est par les sentiments qu’il interprète, analyse et expose son monde. La preuve c’est par ici et par ici!

Comment reconnaître un kinesthésique?

le toucher 2

Pour un kinesthésique il est important de ressentir les choses. Selon les spécialistes, les kinesthésiques ont tendance à être sentimentaux et conviviaux. Ce sont des personnes qui font plutôt confiance à leur intuition. Très sensibles aux détails, réserves et prudents, ils sont souvent jugés comme étant des personnes au grand cœur. Pour un kinesthésique, le contact physique est d’une importance capitale. Les choses doivent être solides, bien construites et confortables. Ils ont besoin des choses concrètes.

Un truc rapide pour les repérer?

« Montrez-moi ou parlez-moi des sensations que cela procure! »

Comme pour les visuels, retenez ces mots kinesthésiques (liste inspirée de Nicolas BOOTHMAN) :

·       Aiguiser

·       Blesser

·       Concret

·       Bonne pensée

·       Casser

·       Crever

·       Exploser

·       Chaleureux

·       Chaud

·       Froid

·       Geler

·       Insensible

·       Insupportable

·       Supportable

·       Tâtonner

·       Tenir

·       Troublé

·       Clouer

·       Connecter

·       Contacter

·       Embrouiller

·       Étourdi

·       Dur

·       Ferme

·       Explorer

·       Démêler

·       Contrainte

·       Étirer

·       Fixer

·       Fondation

·       Suivre le flot

·       Superficie

·       Tension

Épine dans le pied

·       Lié

·       Modifier

·       Mouvement

·       Pousser

·       Précipiter

·       Température

·       Pressentir

·       Presser

·       Rattraper

·       Rejeter

·       Ressentir

·       Saisir

·       Serrer

·       Solide

·       Stress

·       Toucher

Main dans la main

Et quelques phrases :

Qu’est-ce que cela vous fait?

Il y avait quelques obstacles

J’ai du mal à vous suivre

Laissez tomber!

J’en suis tout secoué

Les théories ne portent leurs fruits que lorsqu’elle sont appliquées. Allons plus loin!

Exercice

Faites l’exercice de repérer les phrases et les mots kinesthésiques et visuels utilisés dans ce débat. Qu’en pensez-vous? Qui est visuel et qui est kinesthésique dans cette vidéo?

Rappel : ce n’est pas évident de reconnaître les sens dominant des autres sans y engager toute votre attention. Écoutez bien dans le réel et lisez attentivement dans le virtuel. Et attention : personne n’est complètement visuel ou kinesthésique!

 ♥

Mari

P.S. : Merci encore à mon ami Pat !

P.S. 1 :  Je rédige des articles gratuits sur ce blog depuis près d’un an maintenant. Pour réaliser cet exercice j’ai investi du temps et de l’argent en bouquins ; cet exercice m’a aussi coûté beaucoup d’efforts. Si vous appréciez le contenu de cet article et si vous voulez m’aider à continuer ce projet, cliquez sur le lien suivant pour me faire un don de 1, 2, 3 euros sur Paypal :paypal.me/Lavalisedecalibre

Grand merci de votre aide !

Comment reconnaître un visuel?

Si vous voulez vous faire apprécier par votre chef, par vos collègues, et par votre entourage, repérez le sens dominant de ces personnes.

Le sens dominant, c’est quoi? Cliquez ici si vous avez loupé l’introduction!

le visuel

Étude de cas

Exercice : quel est le sens dominant de Marina? – suite

Selon moi (je me base sur les travaux des spécialistes), Marina, la créatrice du blog  « Toujours moins toujours mieux « , est plutôt visuelle.

Sur son blog elle parle souvent de l’aspect de choses. Elle teste des idées, des produits, des trucs et astuces, et cherche des preuves et des témoignages afin d’exposer son opinion. Son blog est bourré des liens et d’articles parfaitement documentés.

Les personnes de type visuel, comme Marina, utilisent souvent un langage imagé et emploient des métaphores.

Si vous faites l’analyse de ses écrits vous constaterez qu’elle se sert assez souvent de ses yeux pour analyser et expliquer son monde. La preuve c’est par ici et par ici!

Voici une liste de termes et d’expressions qui reviennent souvent dans ses écrits :

  • imaginons
  • sympa
  • vous voyez bien
  • à vous de voir
  • se simplifier la vie
  • pour faire court
  • un article qui colle bien
  • le descriptif peut paraître long
  • je feuilletais un catalogue de vente
  • les ingrédients sont à la hauteur

 Comment reconnaître un visuel?

analyse le visuel

Pour repérer le sens dominant d’une personne écoutez (dans le réel) et lisez (dans le virtuel) attentivement ses propos. Vous verrez la différence dans le choix de ses mots.

Pour décrire leurs expériences, les visuels, utilisent un langage bien particulier : ils voient!

Voici un liste de mots visuels (liste inspirée de Nicolas BOOTHMAN) :

·        afficher

·        analyser

·        apercevoir

·        percevoir

·        aspect

·        aveugle

·        brillant

·        cacher

·        bonne mine

·        clair

·        clarté

·        paraître

·        perception

·        perspective

·        témoigne

·        coloré

·        dévisager

·        éclairer

·        envisager

·        esquisser

·        flou

·        vague

·        imaginer

·        portrait

·        prévoir

·        recul

·        révéler

·        voyant

·        voir

·        terne

·        inspecter

·        lumière

·        regard

·        regarder

·        mise au point

·        montrer

·        noir

·        oubli

·        obscur

·        sombre

·        observer

·        vif

·        vision

·        vue

·        zoomer

Voici également quelques phrases :

Je vois ce que vous voulez dire.

Tout cela est un peu flou

Les perspectives sont bonnes

Vous vous imaginez?

Un modèle à la hauteur

Vous voulez aller plus loin?

Exercice : Identifiez le ou les visuel(s) de la vidéo suivante

Pour pouvoir reconnaître le sens dominant des autres, il va falloir leur prêter une grande attention!

Faites l’exercice de repérer les phrases et les mots visuels utilisés dans ce débat.

Qu’en pensez-vous? Qui est le/les visuel(s) dans cette « histoire »?

Attention : Personne n’est complètement visuel!

Mari

P.S. : Merci encore à mon amie Marina!

P.S. 1 :  Je rédige des articles gratuits sur ce blog depuis près d’un an maintenant. Pour réaliser cet exercice j’ai investi du temps et de l’argent en bouquins ; cet exercice m’a aussi coûté beaucoup d’efforts. Si vous appréciez le contenu de cet article et si vous voulez m’aider à continuer ce projet, cliquez sur le lien suivant pour me faire un don de 1, 2, 3 euros sur Paypal :paypal.me/Lavalisedecalibre

Grand merci de votre aide !

Comment sourire

apprendre à sourire

La vie n’est pas aussi simple. On doit parfois vivre des situations difficiles. Comme par exemple, l’abattement lorsqu’on a perdu un emploi. Parfois, on doit traiter avec des clients désagréables. Souvent, on est quelque peu forcés de travailler avec des gens qu’ on n’a pas choisis, avec des gens qu’ on peut ne pas aimer, et avec lesquels on a peut -être rien en commun. Fréquemment, il arrive que ces personnes ne nous apprécient pas non plus.

Dans ces conditions, échapper à la frustration, à l’insatisfaction, voire à la douleur et au chagrin, n’est pas chose facile.

Mais j’ai une bonne nouvelle à vous annoncer. Toute insatisfaction, toute peine et tout chagrin peut être apaisé en s’absorbant simplement dans une activité.

Quelle est l’activité que je vous propose aujourd’hui?

Nous allons apprendre, et dans certains cas réapprendre à sourire, malgré tout.

Comment sourire – exercice

apprendre à sourire

Activité à employer sans modération!

« Placez votre visage à environ 30 centimètres d’un miroir: regardez– vous droit dans les yeux et dites le mot « super » de différentes manières, d’une voix forte, douce, sensuelle, colérique, interrogative etc. Continuez tant que vous pouvez. À la fin, vous éclaterez de rire.  Répétez cet exercice une fois par jour, pendant trois jours. » Nicolas BOOTHMAN

 Lors de votre prochain entretien d’embouche,  ou « de votre rencontre suivante, dites « super » à voix basse trois fois et vous vous mettez à sourire ». Nicolas Boothman

L’exercice ne porte ses fruits que lorsqu’on met en pratique ce qu’on a appris.

Concours

Prenez quelques photos de vous pendant que vous dites le mot « super » d’une voix colérique, forte et douce. Envoyez-les à l’adresse « lavalisedecalibre@outlook.com ».

Les photos seront ensuite publiés sur ce blog et on procédera au vote pour choisir les 3 premiers gagnants. Une petite récompense est prévue!

Amusez-vous bien!

Mari

 

Les gens qui communiquent

communiquer

Les gens qui communiquent vivent plus longtemps.

Les gens qui communiquent obtiennent de l’aide.

Les gens qui communiquent évoluent.

Ensemble, nous nous élevons et nous tombons.

Ensemble, nous nageons et nous coulons.

Ensemble, nous rions et pleurons, et quand tout à été dit et fait, ce sont encore les autres qui rendent nos mauvais moments moins pénibles et nos bons moments plus agréables.

Nicholas BOOTHMAN

Exercice : quel est le sens dominant de Pat?

la vue le toucher l'ouÏe

Exercice

Si le premier exercice sur le sens dominant vous a semblé intéressant, je vous invite maintenant à réaliser une deuxième analyse. Au cas au vous avez raté l’introduction cliquez ici!

Prêtes? Prêts? C’est parti!

Le projet de Pat :

1

Source : son blog –  Le Rimenaute

Pour en savoir plus cliquez ici!

Pat préfère les vêtements confortables. Selon ses dires sa voix est souvent patiente, douce et lente, parfois engageante. Détails dans les commentaires de cet article : Êtes-vous visuel, auditif ou kinesthésique?

 L’analyse des phrases suivantes vous permettra de saisir le fil de ses pensées.

pat7pat6

pat-10

pat11

pat14

pat4

Et si vous avez encore des doutes cliquez ici pour discerner le vrai du faux!

Alors, à votre avis, quel est le sens dominant de Pat?

Bonne soirée à toutes et à tous!

Mari

P.S. Je veux remercier mon ami Pat pour m’avoir permis de réaliser cet exercice. Tu fais un excellent travail! Je me réjouis à la pensée de te lire!

Pour lire la suite de l’exercice cliquez ici! 

 

 

Exercice : quel est le sens dominant de Marina ?

la vue, l’ouïe, le toucher

J’avais lu, il y a quelques années, un livre qui à complètement changé ma façon de penser « la communication ». Il s’agit d’une technique qui nous aide à capter et retenir l’attention, que j’avais trop envie de vérifier avec mes lecteurs.

Selon Nicolas Boothman, si nous voulons impressionner nos collègues ou nos collaborateurs, si nous voulons vendre un produit ou décrocher un emploi, il suffit de se mettre en harmonie avec nos interlocuteurs.

J’ai déjà exposé un peu le sujet dans un autre article. Cliquez ici pour lire l’article!

En bref, si on arrive a deviner le sens dominant (c’est-à-dire la vue, l’ouïe ou le toucher), de nos interlocuteurs, la communication avec les autres serait plus efficace. « En captant » le sens dominant de notre interlocuteur nous allons pouvoir communiquer sur la même longueur d’ondes. Nous parlerons les mêmes codes.

Comment deviner qui est quoi?

  1. Un individu qui s’attache d’abord à l’image, à l’aspect de choses, est sans doute un visuel. Le visuel s’exprime souvent d’un voix rapide, directe, forte et s’habille avec recherche.

  2. Un auditif est davantage influencé par ce qu’il entend. L’auditif s’exprime souvent d’une voix douce et engageante. Sa garde-robe est constitué de vêtements qu’il choisit avec goût.

  3. Un kinesthésique utilise souvent un langage physique, il parle plutôt de ce qu’il ressent. Il préfère les vêtements qui favorisent le confort plutôt que la mode. Il s’exprime souvent d’une voix lente et douce., inspiré de Nicolas BOOTHMAN

Exercice

Vous trouverez ci-dessous la description d’une blogueuse. Il s’agit de quelques captures d’écran de son blog et du mien.

Marina alias Less is More s’est donné pour mission :

1

elle  :

less-is-more23

L’analyse des phrases suivantes vous permettra de vous faire une idée quant à son sens dominant :

3

2

6

5

15

Alors, quel est, à votre avis, le sens dominant de Less is More?

Si vous avez toujours des doutes, lisez également un de ses articles. Cliquez ici pour en découvrir davantage!

Bonne soirée à toutes et à tous!

Mari

P.S. Je veux remercier mon amie Less is More pour m’avoir permis de réaliser cet exercice. Tu fais un excellent travail chère amie! Ton projet mérite qu’on s’y intéresse! À très vite de l’autre côté!

Pour lire la suite de l’exercice cliquez sur cette phrase! 

Pensons à notre public: tenons des réunions où l’on s’amuse!

discours

J’ai travaillé autrefois pour une entreprise de conseil. J’était l’organisatrice d’événements de la boîte. J’ai dû organiser des conférences, j’ai dû prendre la parole en public et j’ai dû participer à nombre de réunions de travail mortellement ennuyeuses.

Pour l’avoir expérimenté moi-même, prendre la parole en public n’est pas une chose facile. Il fallait rendre mon discours vivant. Il fallait trouver un moyen d’intéresser et d’éveiller l’intérêt de mon auditoire. Mon public était là pour m’écouter. Il voulait apprendre. Il voulait comprendre. Et surtout, il ne voulait pas s’ennuyer!

Je l’avoue, il n’est pas facile de faire rire son auditoire. Personne ne nous enseigne comment faire, ni à l’université, ni dans le milieu professionnel.

Pour mieux gérer vos réunions de travail, je vous conseille de lire « Mettez de l’humour  dans vos discours » de Michaël AGUILAR. Vous y trouverez de précieux conseils . Michaël AGUILAR y présente également 200 histoires drôles pour dynamiser et faire en sorte que l’on s’amuse aux réunions.

Si le sujet vous intéresse cliquez sur l’image ci-dessous pour passer commande chez Amazon.

mettez-de-lhumour-dans-vos-discours

Vous n’êtes pas convaincu?

Voici quatre histoires drôles, que j’ai déjà publié sur mon blog :

C’est la guerre!

Un matin, lorsqu’il  arrive à sa boutique, Samuel constate que les magasins situés de part et d’autre ont engagé les hostilités.Sur la vitrine de l’un s’étale, placardé  » Soldes monstres – 30% sur tout le magasin », tandis que l’autre affiche sur 10 mètres de long et 3 de large : « Prix massacrés, jusqu’à – 50% ».

Sans se démonter, Samuel va trouver son enseigniste et le lendemain, au-dessus de l’entrée de sa boutique, on peut lire en lettres fluo de deux mètres de haut: « Entrée principale »., Michael Aguilar

Cliquez sur les liens suivants pour lire les trois autres histoires!

Expérience

Kifékoi?

Bonheur

Vous trouverez d’autres petites blagues dans la catégorie « Rires en entreprise »!

Voici un autre moment humour que je vous propose pour vous détendre encore un peu 🙂 !

Pensons à notre public: tenons des réunions où l’on s’amuse!

Avec affection,

Mari

P.S. Avez-vous lu d’autres livres qui traitent le sujet? Aidez-nous à nous enrichir! Merci!

Uber rêve de voitures volantes anti-bouchons (vidéo)

Le rêve d’une entreprise ! Lire la suite sur Etrange et Insolite.
Merci à vous Jack !

Etrange et Insolite

captureL’entreprise américaine a dévoilé de petits appareils aériens électriques visant à désengorger les transports urbains.

View original post 332 mots de plus

Êtes-vous visuel, auditif ou kinesthésique?

le 3 sens dominants

La musique à toujours été importante dans ma vie. Elle va bien avec mon caractère plutôt joyeux et positif. Elle m’aide à voir la vie du bon côté. Et je l’aime aussi pour danser et pour chanter. C’est vraiment amusant. Elle stimule mon cerveau. Elle active mon imagination et me donne de l’énergie.

Plusieurs travaux ont montré que certaines personnes sont plus réceptives à tout ce qui est auditif. D’autres à tout ce qui est visuel et d’autres à la kinesthésie, c’est-à-dire, le toucher ou les sensations physiques.

Vous vous demandez sans doute pourquoi ce sujet. Selon les experts si on arrive à deviner le sens dominant (c’est-à-dire la vue, l’ouïe ou le toucher), de nos interlocuteurs, la communication avec les autres serait plus efficace. Ce serait un peu comme parler la langue de notre interlocuteur. Lui parler selon ses « codes de référence ».

Il y a deux semaines, je suis allée voir un excellent spectacle. C’était en effet un concert, un groupe d’artistes que j’adore. Et à chaque fois que j’y pense, la première chose dont je me rappelle ce sont les rythmes, les paroles, les applaudissements, l’atmosphère et l’euphorie générale.

test1

On chantait, on riait, on dansait, on s’amusait. On a passé un sacré bon moment!

Exercice

Aimeriez-vous en savoir plus sur les auditifs, les visuels et les kinesthésiques? Souvent on comprend mieux une chose par comparaison avec une autre qu’en l’observant individuellement.

Parlez-moi dans les commentaires ci-dessous de vos souvenirs et je vous en dirai plus sur le sujet.

Réfléchissez à vos dernières vacances. Quel est le premier souvenir qui vous vient à l’esprit?

Bon dimanche à toutes et à tous!

Avec affection,

Mari

Le silence au sein de l’entreprise

 

woman-1445917_1920

Source : pixabay.com

Avez-vous déjà vécu l’expérience d’engager la conversation avec une personne qui vous regardait toujours par-dessus votre épaule? Vous savez, le genre d’expérience dans laquelle on a l’impression qu’on est transparent, comme si on n’existait pas, comme si votre interlocuteur espérait de trouver ailleurs une personne plus importante à qui parler

Pire encore! Avez-vous déjà vécu l’expérience de ne jamais recevoir un retour d’information de la part de votre interlocuteur? Vous savez, le genre d’expérience dans laquelle on a l’impression de parler au mur ou de frapper à la porte de quelqu’un qui n’est jamais à la maison…

De nombreux employés et collaborateurs se sentent frustrés parce qu’il n’y aucun retour d’information de la part de leur supérieur.

Et je crois que le problème est général!

C’est ce qui m’arrive également lors de mes différentes promenades sur certains blogs. Très souvent je rédige des commentaires. Mais je n’ai jamais eu de retour (ou si peu).Comme si mon temps, mon attention (deux de mes ressources les plus importantes!), et mon commentaire n’avaient pas d’importance.

Ce type de comportement me laisse penser que les propriétaires de ces blogs semblent n’avoir besoin de personne. Ils sont sans doute très satisfaits d’eux-mêmes et je ne peux que les en féliciter!

J’en suis convaincue que le Manager (ou le blogueur!) que vous êtes aujourd’hui a dû suer sang et eau pour en arriver là!  Pourtant, rien ne vous empêche de rester humain. Descendez de votre trône! Vous avez besoin de vos hommes pour évoluer, pour réussir, pour accomplir les choses. Allez à l’encontre de gens! Sollicitez leur opinions et leur vision de la chose! Ecoutez les idées des autres! Mais surtout, donnez-leur un retour d’information.

échange

Exercice

Beaucoup de managers, voient leurs collaborateurs comme étant des simples employés (certains les voient même comme des machines, ou comme de la marchandise en stock) …

Aussi bas soit-il placé dans la hiérarchie, tout le monde a quelque chose à offrir. Vos collaborateurs, vos collègues (vos lecteurs!), les gens de votre entourage peuvent avoir des idées, parfois de très bonnes!

Si vous restez ouvert à l’échange, vous pouvez mettre la main sur des informations vraiment utiles. Commencez dès à présent à donner un retour d’information! Vous verrez, mieux vous gérez l’échange, meilleurs seront vos résultats!

Si vous  favoriser le « sans retour d’information », vous risquez également de favoriser le « contact contre-productif », c’est-à-dire, le contact qui brise les relations!

P.S. À mes blogueurs : votre entreprise c’est votre blog.Cet article – pour aider, pas pour critiquer. Sans rancune!

Avec affection,

Mari