Le silence au sein de l’entreprise

 

woman-1445917_1920

Source : pixabay.com

Avez-vous déjà vécu l’expérience d’engager la conversation avec une personne qui vous regardait toujours par-dessus votre épaule? Vous savez, le genre d’expérience dans laquelle on a l’impression qu’on est transparent, comme si on n’existait pas, comme si votre interlocuteur espérait de trouver ailleurs une personne plus importante à qui parler

Pire encore! Avez-vous déjà vécu l’expérience de ne jamais recevoir un retour d’information de la part de votre interlocuteur? Vous savez, le genre d’expérience dans laquelle on a l’impression de parler au mur ou de frapper à la porte de quelqu’un qui n’est jamais à la maison…

De nombreux employés et collaborateurs se sentent frustrés parce qu’il n’y aucun retour d’information de la part de leur supérieur.

Et je crois que le problème est général!

C’est ce qui m’arrive également lors de mes différentes promenades sur certains blogs. Très souvent je rédige des commentaires. Mais je n’ai jamais eu de retour (ou si peu).Comme si mon temps, mon attention (deux de mes ressources les plus importantes!), et mon commentaire n’avaient pas d’importance.

Ce type de comportement me laisse penser que les propriétaires de ces blogs semblent n’avoir besoin de personne. Ils sont sans doute très satisfaits d’eux-mêmes et je ne peux que les en féliciter!

J’en suis convaincue que le Manager (ou le blogueur!) que vous êtes aujourd’hui a dû suer sang et eau pour en arriver là!  Pourtant, rien ne vous empêche de rester humain. Descendez de votre trône! Vous avez besoin de vos hommes pour évoluer, pour réussir, pour accomplir les choses. Allez à l’encontre de gens! Sollicitez leur opinions et leur vision de la chose! Ecoutez les idées des autres! Mais surtout, donnez-leur un retour d’information.

échange

Exercice

Beaucoup de managers, voient leurs collaborateurs comme étant des simples employés (certains les voient même comme des machines, ou comme de la marchandise en stock) …

Aussi bas soit-il placé dans la hiérarchie, tout le monde a quelque chose à offrir. Vos collaborateurs, vos collègues (vos lecteurs!), les gens de votre entourage peuvent avoir des idées, parfois de très bonnes!

Si vous restez ouvert à l’échange, vous pouvez mettre la main sur des informations vraiment utiles. Commencez dès à présent à donner un retour d’information! Vous verrez, mieux vous gérez l’échange, meilleurs seront vos résultats!

Si vous  favoriser le « sans retour d’information », vous risquez également de favoriser le « contact contre-productif », c’est-à-dire, le contact qui brise les relations!

P.S. À mes blogueurs : votre entreprise c’est votre blog.Cet article – pour aider, pas pour critiquer. Sans rancune!

Avec affection,

Mari

35 commentaires sur “Le silence au sein de l’entreprise

  1. Less is More dit :

    Alors c’est vrai que je vois tout à fait ce que tu veux dire. On n’a pas toujours les retours attendus des autres et très clairement, je fais partie de celles qui pensent plus donner que recevoir dans la vie tout court (blog, vie perso ou travail). C’est, ou plutôt, c’était je l’avoue assez frustrant. Sur internet, je pense qu’on oublie assez facilement que la politesse doit aussi exister, ça s’appelle la netiquette, si je ne me trompe pas. Mais je comprends encore que les blogueurs oublient parfois, ou ont déjà tellement d’abonnés qu’ils voient nos commentaires comme un homme politique voit un gars du peuple, lol.
    Mais un jour, j’ai eu un peu un virage décisif : je me suis dis, à ce stade, soit j’arrête de donner aux autres soit je continue en rongeant mon frein, soit je décide de donner sans attendre en retour pour me sentir pleinement libre. J’ai choisi la 3. Du coup, c’est très gnan gnan ce que je vais dire, mais j’ai réalisé que sourire à quelqu’un (même sans retour), être gentille m’apporte beaucoup à moi-même, car je me dis que je suis quelqu’un de bien ou que je fais ce que je peux. On est super nombreux sur terre, on sert pas à grand chose, mais moi je sais que je fais tout mon possible pour apporter du positif aux autres que ce soit un sourire, des paroles apaisantes au travail, des compliments (que je pense) à mon entourage, des commentaires (j’espère pertinents !-) ) sur les blogs. Après, je me dit qu’après tout, tant pis si les autres ne m’apportent pas vraiment ce que j’aurais aimé, autant chercher à trouver du plaisir à donner aux autres car après tout, c’est ce qui est de notre ressort 🙂
    Bref et je rebondis sur une anecdote perso qui s’est débloquée hier : une nouvelle collègue faisait tout pour m’éviter, ne pas me dire bonjour ou m’ignorer. Je me sentais entre nulle et inintéressante…Je me suis acharnée pendant une semaine à tenter de capter son regard pour lui dire bonjour…en vain. Je me suis même incrustée à une conversation pour ajouter qu’elle était bien habillée…ignorance totale. J’étais donc tellement énervée que j’avais envie de lui déclarer la guerre et de l’ignorer aussi. Et finalement, je me suis dit que la meilleure chose était que j’aille jusqu’au bout, et que je gagne par l’acharnement de gentillesse. Je me suis donc forcée pour lui lancer un énorme « Bonjour Noémie !!! » tout sourire et devant tout le monde. Maintenant elle ne m’évite plus, elle vient même me faire la bise. Conclusion : apprivoiser les gens hostiles nous rend vainqueurs tandis que des guerres froides ne donnent que des perdants…

    Aimé par 1 personne

    • Mari dit :

      Excellent témoignage Less is More! Votre histoire me touche au plus profond de moi-même. Grand merci!

      Nos pensées sont similaires !Je suis entièrement d’accord avec vous!

      Très souvent j’ai été, moi aussi tentée de déclarer la guerre. Heureusement cette pensée n’a pas duré ! Des raisons pour nous intoxiquer la vie on en trouve toujours si notre mental est négatif.
      Moi personnellement, je trouve plus de satisfaction en adoptant une attitude positive, malgré le problème, malgré les soucis, malgré les jugements, malgré les ragots. C’est seulement lorsque je suis positive que je peux créer de belles choses. C’est à cet instant précis que l’inspiration arrive !

      À quoi bon la fermeture ? Qu’est-ce cela m’apportera ? Si je reste toute seule dans mon coin les pensées noires vont se multiplier. Certains me prennent même pour une femme naïve. Ils ont tout faux ! Je préfère l’ouverture, je préfère avoir le cœur « propre » que de m’empoisonner la vie pour des riens.

      P.S . Pour les commentaires en anglais sur votre blog, j’ai un peu peur. Mon anglais n’est pas aussi bon que le français…mais j’y travaille !

      Excellente soirée à vous !
      À très vite !

      Aimé par 2 people

  2. nuage1962 dit :

    Je suis d’accord avec toi, peut importe ce que l’on fait, les gens ne commentent pas beaucoup. Beaucoup de clic avec la mention j’aime sans savoir s’ils ont vraiment lu
    Mais bon … j’ai aussi plus tendance a laisser un commentaire chez ceux qui en laisse chez moi

    Pour ma consolation personnelle, je fais le blog pour moi, cela me permet de mieux mémorisé ce que je lis comme quand j’étais a l’école

    Aimé par 2 people

    • Mari dit :

      Vous m’avez toujours répondu lorsque j’ai laissé un commentaire sur votre blog et je tiens à vous remercier!
      Moi, je suis seulement un peu déçue parce que je laisse des commentaires sur certains blogs mais personne ne me répond.

      Votre blog, c’est un bel projet! On y trouve des choses intéressantes. Courage pour la suite Nuage!
      Douce nuit à vous!

      J'aime

    • Less is More dit :

      Oui, oui, c’est drôle moi c’est exactement ça ! Mon blog est avant tout mon mémo et d’ailleurs je tente de ne pas trop me formaliser sur mes statistiques, ce n’est pas ça qui fait la valeur des choses 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Excellent texte !!
    Je suis tellement d’accord avec toi qu’il y a un manque d’interaction et de communication dans les entreprises et aussi internet.
    J’ai remarqué la même chose lorsque nous faisons affaire avec des entreprises pour avoir des produits ou services (qu’on paye en plus), on est souvent oublié et nous devons toujours les rappeler que nous attendons leur réponses.

    Je trouve cela vraiment très frustrant et même un manque de respect, mais j’en suis à changer ma mentalité sur ce sujet, comme le disait si bien « Less is More » en commentaire, l’important est de donner sans attendre de retour de la source même à qui l’on a donné, le retour se fait souvent ailleurs. Le plus difficile est de ne pas avoir de rancunes et de simplement laisser faire.

    C’est un autre exemple qui nous rappelle que nous n’avons aucun contrôle sur ce qui nous arrive dans la vie, mais nous avons 100% contrôle de comment nous réagissons à ce qui nous arrive.

    Je te souhaite une superbe fin de journée !

    Aimé par 2 people

    • Mari dit :

      Bonsoir Patrick (ou Namasté),

      Votre contribution nous est très précieuse! Merci d’avoir apporté à cet article ces éléments de réflexion nouveaux! Grand merci également d’avoir partagé avec nous votre expérience!

      Effectivement, ça m’est arrivé aussi d’être complétement oublié voire ignorée par certaines entreprises avec lesquelles j’ai travaillé. Et là aussi j’ai dû contrôler mes réactions…

      À mon avis, ce type de comportement ne leur apportera pas un nombre important de clients. De plus ce n’est pas une stratégie à adopter sur du long terme. Finalement, à l’instar des dinosaures toutes ces entreprises disparaitront…

      P.S. Dites-moi, Namasté c’est votre prenom ? Je ne voudrais pas faire une erreur. Je viens juste d’apprendre que ce mot est communément employé pour dire bonjour et au revoir en Inde.

      Agréable soirée à vous aussi!

      J'aime

  4. jobougon dit :

    Je suis entièrement d’accord sur ce qui est dit dans cet article, sauf qu’avant d’arriver à être dans l’échange et la réciprocité, et encore, parfois partiellement à ce que j’en vois de moi, moi aussi j’ai fermé les écoutilles au monde, car trop blessée par lui pour lui répondre. Avant de réussir à voir ce qui se passait en moi, ce qui se passait dans la relation à autrui, ce qui faisait mal, tout un travail a du se faire, un travail qui n’est jamais terminé, qui est toujours à reprendre. Alors oui, je suis d’accord avec tout ce qui a été dit dans cet article, mais j’y ajouterais une chose encore. Chacun en est où il en est, et l’important, ce n’est pas d’être un modèle du genre, l’important, c’est d’être dans la direction qui va vers la réciprocité et le respect mutuel, qu’importe l’endroit d’où l’on part, qu’importe si parfois encore le silence est là. L’important, c’est de savoir pourquoi il est important d’aller vers, de tendre, et de s’y acheminer en respectant ses rythmes propres.
    Et vous faites très bien de le mettre en lumière. Le dire, c’est déjà l’amener à la conscience. Attention à laisser l’espace du choix, juste de façon à ne pas culpabiliser ceux qui ont choisi une orientation différente. L’évidence du bon sens arrive toujours un jour.
    Je vous souhaite de passer une excellente journée.
    Et merci de votre passage sur mon blog. J’ai pu revisiter le vôtre, qui est riche d’enseignement.

    Aimé par 2 people

    • Mari dit :

      Bonsoir Jobougon,

      Votre remarque est la bienvenue, merci pour nous avoir aidés à nous enrichir! Je suis entièrement d’accord avec vous! Un travail sur soi reste à faire.

      J’ai été peut être un peu dure, c’est vrai. Et culpabiliser ce n’était pas le but. Nous avons le droit de choisir une orientation différente, bien évidement. Il y a de gens qui ont de bonnes raisons pour choisir une orientation différente, suis d’accord! Le but ici, n’était pas de blesser, mais bien d’aider.

      Agréable soirée à vous Jobougon!
      à bientôt de l’autre côté!

      Aimé par 1 personne

  5. paintdigi dit :

    t’as reçu le cadeau ?

    Aimé par 1 personne

  6. Pat dit :

    Waah! Tu n’y vas pas avec le dos de la cuiller. D’un côté je suis d’accord, on doit faire preuve au moins de politesse et ne pas réclamer de commentaires si on ne répond pas. Toutefois je considère plus mon blog comme un loisir pour me détendre que comme une entreprise et surtout je que je voudrais ajouter c’est que le temps et la fidélité permettent de découvrir chez les auteurs vraiment des trésors qui ne se voient pas au premier abord. Le dialogue cordial n’est pas toujours facile d’emblée. N’oublions pas non plus que les réseaux sociaux sont un moyen d’expression avec des particularités derrière lesquelles se réfugient aussi des gens qui ont du mal à s’exprimer autrement.
    Mais bien sur tu sais que je regarde avec faveur l’expression de ta franchise. Amitiés.

    Aimé par 2 people

    • Mari dit :

      Bonsoir Pat,

      Grand merci pour ta remarque!
      Cet article est le fruit de ma frustration. Et je n’en doute pas qu’il y a des gens qui, comme moi, éprouvent les mêmes sentiments face à ce type de comportement. Encore un fois, je suis également capable de comprendre les raisons de ceux qui ont choisi une orientation différente.

      Le but de cet article est bien celui d’aider. Chacun a le droit d’organiser son entreprise ou son blog passion comme bon lui semble. Cet article, ce n’est qu’un conseil à adopter ou à rejeter.

      Agréable soirée à toi!

      Aimé par 2 people

  7. jobougon dit :

    Je reconnais que les réponses données font toujours du bien, alors qu’inversement, laisser un commentaire sous silence peut être source de frustration pour celui qui l’a écrit.
    Merci Mari, et merci aux internautes venus en débattre.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s