Positiver n’est-il pas parfois trop optimiste voir désinformateur?

Suite à la publication de mon article « Notre cerveau ne peut travailler qu’avec de l’information positive, le saviez-vous? » le 28 octobre 2016 à 10 h 29 min

Pat dit :

« Et positiver n’est-il pas parfois trop optimiste voir désinformateur? »

positiver

Excellente remarque Pat, merci !

Voici mon opinion :

Bien souvent ce qui nous donne des sujets de conversation ce sont précisément les petites misères, les problèmes, les difficultés. Et cela devient une habitude. Nos échanges sont bourrés des mots à connotation négative. Nous subissons quotidiennement des vagues répétées des émotions et réactions négatives.

Moi personnellement, je suis fatiguée d’entendre et de vivre cela. Adopter systématiquement un langage négatif ne conduit qu’à repousser les gens par des mots. Malheureusement la moitié de nos discours sont pessimistes.

Moi aussi, je vis et j’ai vécu pas mal de journées sombres et pénibles. Des gens de mon entourage m’ont systématiquement activé l’imagination de façon négative. Mais, je refuse d’évoluer dans un tel environnement. Je refuse d’alimenter le « territoire des déceptions ». Un langage négatif ne peut m’inspirer. Il me bloque! Il me paralyse. J’ai pas du tout envie de nager dans « les ténèbres ».

« Positiver n’est-il pas parfois trop optimiste voir désinformateur? »

Il ne s’agit pas de mentir. Il ne s’agit pas d’exagérer. Je suis tout à fait contre! Je déteste les menteurs!

Une attitude trop positive peut nuire, je suis entièrement d’accord. Elle serait perçue comme trop « irréaliste ».

équilibre

Il s’agit seulement de voir le meilleur de la chose et de comprendre que nos paroles influence notre comportement et celui de notre entourage. Il s’agit seulement d’adopter un langage positif. C’est-à-dire pratiquer un langage qui inspire la confiance et le respect. Et c’est pas compliqué. Il faut simplement éviter les mots noirs.

Au lieu de dire  » n’hésitez pas à m’appeler », dire « appelez -moi! »

Au lieu de dire « je ne dois pas rater cette affaire », dire  » j’ai confiance en mes capacités, j’ai confiance en moi-même, je vais y arriver! »

Quelle est votre opinion concernant cet article? Pouvez-vous nous aider à nous enrichir?

Merci à toutes et à tous!

Bon weekend!

Mari

15 commentaires sur “Positiver n’est-il pas parfois trop optimiste voir désinformateur?

  1. colettedc dit :

    Ah ! Je dirais un juste milieu, ni trop optimiste et ni trop négatif : la réalité tout simplement !

    Aimé par 1 personne

  2. Pat dit :

    J’ai compris: Négatif: le calibre est dans la valise…Positif: la valise est de bon calibre…L’un rentre dans l’avion l’autre pas! C’est ça?

    Aimé par 1 personne

  3. Et si on commençait par l’éducation ? …et ensuite l’exemple ….ex. : dire et faire …

    Merci Mari pour ton appréciation sur Plume d’Automne …
    Mes amitiés
    Manouchka

    Aimé par 1 personne

    • Mari dit :

      Bonsoir Manouchka,

      Pouvez-vous préciser votre pensée?

      J'aime

      • Quand je rencontre des gens…qu’ils me parlent de leurs vécus…etc….C’est presque toujours négatif …Les gens se plaignent constamment…ils leur manque toujours quelque chose …des éternels insatisfaits…qui ne s’ouvrent pas ou peu au travail sur soi….c’est toujours la faute de quelqu’un d’autre …

        Je crois que tout part de l’éducation..et .l’exemple, en ce sens que je pratique ce que je prêche ou j’enseigne…, d’abord en milieu familial et ensuite scolaire…
        Nous avons été éduqués sur de faux principes…où la critique était plus présente que la compassion…etc ….où le négatif prenait presque toute la place…d’où tant de dépressions et de déviations…!

        Aujourd’hui ça continue….c’est le paraître…l’argent…
        Je ne sens pas encore l’équilibre dans tout ça …!

        Mais je crois toujours en l’humanité …personnellement je suis une personne très positive…je vous ai juste exprimé mes observations …

        Voilà Marie ….
        Merci

        Manouchka

        Aimé par 1 personne

        • Mari dit :

          Je suis entièrement d’accord avec vous Manouchka! On a beaucoup de raisons de voir le bon côté des choses, de profiter de la vie, de rire, de sourire, et…malgré tout… très peu de personnes s’en rendent compte de la chance qu’elles ont. La vie pourrait être infiniment gaie…

          Merci pour votre contribution à cet article! J’apprécie beaucoup ! Cela me conforte dans l’idée que je ne suis pas la seule à me battre.
          Merci à vous pour vos efforts et pour votre aide !
          Excellente soirée à vous !

          Aimé par 1 personne

        • Je tenais à préciser que je rencontre aussi des gens qui vivent des épreuves super difficiles et qui ont un moral d’enfer…Elles m’épatent par leur résilience et leur côté combatif à rester dans la lumière et la pensée positive …Quel bel exemple…Elles ont su puiser en eux-mêmes…une force…pour garder leur conscience élevée ….
          Bonne semaine Mari
          En toute amitié
          Manouchka

          Aimé par 1 personne

        • Mari dit :

          Quel bel témoignage! Suis ravie de l’entendre! 🙂
          Grand merci à vous Manouchka!
          Très belle semaine à vous aussi!

          Aimé par 1 personne

  4. […] dois cultiver ton propre jardin et décorer ton âme; au lieu d’attendre que les autres te portent des […]

    J'aime

  5. Je suis tellement en accord avec ton article Mari.

    On dirait qu’on a tous été programmé à tout virer au négatif, même quand c’est positif.
    Il a même été prouvé que nous programmons notre cerveau dans le mauvais sens par nos expressions et pensées. Combien de fois nous pensons à « ne pas oublier tel ou tel chose » avant de partir, et qu’arrive-t-il… On l’oubli !
    Ou lorsque nous pensons « je ne dois pas être en retard », on dirait que tout arrive pour nous retarder.
    Des expressions ici au Québec comme « c’est écœurant » quand au fond ce devrait être « C’est magnifique », ou bien « c’est malade – c’est fou – c’est débile » au lieu de « c’est formidable ».

    C’est malheureusement vrai que la majorité des gens s’alimentent de négatif. Il est impossible de sortir du positif quand tout ce qui entre est du négatif.

    Je suis de ceux qui pensent fermement que les personnes qui changent notre monde, que ce soit pour du bon ou du mauvais sont des extrémistes. Alors pourquoi avoir peur d’être « extrêmement positif » ?
    On dirait que certaines personnes pensent que c’est négatif d’être positif à l’extrême… C’est encore ce petit démon en arrière de notre cerveau qui nous défend d’être totalement positif de peur que ce ne soit pas normal !!

    Ce sont les extrémistes anormaux qui vont changer notre planète… Pas ceux qui veulent maintenir le statu quo.

    Aimé par 1 personne

    • Mari dit :

      Bonsoir Patrick,

      Grand merci pour ta contribution à cet article!

      C’est vrai que nous avons peur d’être « extrêmement positifs ». Les experts nous enseignement constamment de rester rationnels, de rester réalistes. Et c’est, à mon avis, ainsi que les idées (bonnes ou mauvaises), partent en fumée.

      On a peur d’exprimer nos idées, justement pour ne pas être perçu comme étant irréaliste. On a peur de jugements ou peur de passer pour un fou…

      S’autoriser de temps en temps des petites folies, comme tu l’as bien évoqué, ça peut apporter de belles choses au monde, je suis d’accord…

      Moi, en tout cas je vote pour le positif plutôt que pour le négatif!

      Agréable soirée à toi!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s